GDS de l'Isère GDS des Savoies GDS des Savoies GDS de la Loire GDS de la Drôme GDS de l'Ain GDS de l'Ardèche GDS du Rhône

Veau

Publié le 17/10/2003

Diarrhée des veaux: "agir vite "

Diarrhées de veaux : " agir vite pour être efficace "

Directeur adjoint du laboratoire vétérinaire, Gaël Reynaud explique l'utilité des analyses lors de diarrhée de veaux.

A partir de quand est-il utile de réaliser des analyses lors d'un problème de diarrhée de veau ?

Dès le premier veau nouveau-né développant une diarrhée car cela constitue un risque potentiel important pour les nouveau-nés suivants. Si on trouve un germe infectieux, les résultats de laboratoire permettront d'agir avec une meilleure efficacité à trois niveaux : orienter le traitement du veau malade, agir rapidement sur les cas suivants, proposer une réflexion sur la conduite d'élevage afin de limiter les risques de contamination. Quand la diarrhée touche plusieurs veaux de 8 à 10 jours, l'idéal est de recueillir des échantillons sur trois animaux malades, afin de croiser les résultats d'analyse. Si on attend trop longtemps, c'est toujours plus difficile d'identifier le facteur déclenchant. Il est alors plus compliqué d'arrêter l'épidémie installée.

 Que recherchez-vous en laboratoire ?
Dans les fèces, nous recherchons des virus, des bactéries et des parasites en fonction de l'âge du veau, du type de diarrhée, de la rapidité de son évolution et des éventuelles vaccinations. Par la recherche d'antigène, nous recherchons le Rotavirus, qui intervient généralement sur des veaux de 1 à 5 jours et le Coronavirus, souvent associé à d'autres agents. En recherche bactériologique, nous identifions différentes variantes d'Escherichia. coli (dont le K99 qui intervient principalement entre 0 et 5 jours), les salmonelles et les anaérobies. Concernant les parasites, les Coccidies, les Cryptosporidies et le Giardia (à l'état expérimental) sont recherchés. Après une consultation, le vétérinaire restreint son choix d'analyses en fonction de quelques hypothèses. Il faut toujours prélever des veaux le plus tôt possible avant tout traitement.

 Comment procéder et quels sont les délais pour les résultats ?

Le vétérinaire prélève dans l'ampoule rectale et non dans l'environnement. Pour le transport, les flacons vissés avec des prélèvements d'une dizaine de millilitres sont conseillés. Ces échantillons doivent être réfrigérés et transférés dans les 72 heures maximum. La recherche des virus et des parasites est assez rapide, l'éleveur peut obtenir les résultats dans les 24 heures après réception des prélèvements au laboratoire. La recherche de bactéries est plus longue, elle peut prendre de 3 jours à une semaine en fonction du nombre et de la prolifération des germes. Si tout est négatif, il peut s'agir d'autres virus pour lesquels il n'y a pas d'analyse ou d'une origine alimentaire éventuellement.



Gaël Reynaud interviendra lors de la journée sanitaire du GDS organisée autour de la diarrhée des veaux le 11 décembre prochain à La Buisse.


Lire aussi l'interview de Laurence Giuliani sur le Laboratoire
 
C. P.