GDS de l'Isère GDS des Savoies GDS des Savoies GDS de la Loire GDS de la Drôme GDS de l'Ain GDS de l'Ardèche GDS du Rhône

Divers

Publié le 23/02/2012

Abattage rituel: réglementation


Abattage rituel : INTERBEV vote à l'unanimité l'anticipation de l'application du décret du 28 décembre 2011


INTERBEV  annonce  aujourd’hui,  avec  l’accord  de  M.  Bruno  Le  Maire,  Ministre  de l’Agriculture, sa décision d’anticiper la mise en application du décret du 28 décembre 2011 qui encadre de manière stricte l’adéquation entre l’abattage rituel des animaux et les  commandes  commerciales  le  justifiant.  Cette  décision  est  motivée  par  la  volonté d’INTERBEV  de  valoriser  l’effort  de  transparence  initié  il  y  a  plus  d’un  an  et  ayant abouti au décret du 28 décembre 2011, issu de la concertation entre la filière viande, les  cultes,  les  associations  de  protection  animale,  le  Ministère  de  l’Agriculture  et  le Ministère de l’Intérieur, sous l’autorité du Premier Ministre.  
 
Les 13 organisations professionnelles nationales constituant INTERBEV, représentant les  différents  métiers  du  secteur  bétail  et  viandes  (éleveurs,  commerçants  en  vif, abatteurs, grossistes, industriels, distributeurs), ont voté aujourd’hui à l’unanimité, lors de  la  conférence  des  Présidents,  l’application  immédiate  du  décret  du  28  décembre 2011.
 
Suite  à  cette  décision,  les  fédérations  professionnelles  d’INTERBEV  concernées  ont pris  l’engagement  de  s’assurer  auprès  de  leurs  adhérents  de  la  mise  en  application anticipée du décret.
 
 Décret du 28 décembre 2011

Publié  au  Journal  Officiel  le  29  décembre  2011,  le  décret  n°  2011-2006  du  28 décembre  2011  fixe  les  conditions  d’autorisation  des  établissements  d’abattage  à déroger  à  l’obligation  d’étourdissement  des  animaux.  Il  renforce  les  obligations réglementaires pour les abattoirs effectuant des opérations d’abattage rituel  et exige :
- un système d'enregistrement permettant de vérifier que l’usage de la dérogation autorisant   l'abattage   rituel   correspond   aux   commandes   commerciales   le justifiant ;
- l’obligation  de  disposer  d’une  autorisation  préfectorale  pour  appliquer  la dérogation.
 
 Rappel de la dérogation relative à l’abattage rituel

Concernant  l’abattage  des  animaux,  l’interprofession  bétail  et  viandes  applique  de manière stricte la réglementation communautaire transcrite en droit français (Directive 93/119/CE du 22.12.1993) sur la protection des animaux. Cette réglementation définit les   conditions   d’abattage   dans   le   respect   du   bien-être   animal.   Cette   même réglementation  autorise  l’abattage  rituel  à  titre  dérogatoire  sur  prescription  religieuse dans des conditions bien spécifiques :
-    L’abattage rituel ne peut être réalisé en dehors d’un abattoir ;
-    L’animal doit être immobilisé par une parfaite contention mécanique ;
-    L’abattage rituel est effectué par des sacrificateurs formés pour répondre aux exigences règlementaires (bien-être animal, sanitaire).  
 
 Rappel de la réglementation en matière de qualité sanitaire des viandes  
 
Qu’il  s’agisse  d’abattage  conventionnel  ou  rituel,  les  mêmes  mesures  de  maîtrise sanitaire  sont  mises  en  œuvre  à  tous  les  stades  de  la  filière  par  les  professionnels, encadrées  par  «  le  paquet  hygiène  »  (réglementation  européenne  particulièrement stricte  en  matière  d’hygiène  des  aliments)  et  contrôlées  par  les  services  vétérinaires (visites d’inspection).

Ces   mesures   font   l’objet   d’inspections   sanitaires   :   ante-mortem,   post-mortem, surveillance  continue  des  opérations  d’abattage  et  de  préparation  des  carcasses, contrôle des bonnes pratiques mises en œuvre par les professionnels et des résultats des examens bactériologiques sur carcasse.  

Des  inspections  et  des  contrôles  du  bien-être  animal  sont  également  effectués  à l’abattoir selon les grilles de contrôle de la DGAL.
 
 A propos d’INTERBEV

INTERBEV  est  l'Association  Nationale  Interprofessionnelle  du  Bétail  et  des  Viandes, fondée à l'initiative des organisations représentatives de la filière bétail et viandes des secteurs  bovin,  ovin  et  équin.  Son  rôle  est  de  défendre  et  valoriser  les  intérêts communs de l'élevage et des activités artisanales, industrielles et commerciales de la filière.  

En savoir plus : www.interbev.fr
 
 Télécharger le communiqué de presse :



 Télécharger le décret du 28 décember 2011 :
 

 Contact presse :
Julie Serero
01 44 87 44 76
presse@interbev.asso.fr CP_INTERBEV_Abattage rituel_Application anticipé décret_220212.pdfAGRG1127027D.pdf

A lire aussi...

GDS: un peu d'histoire...
"Les Chèvres de ma mère"Charte des bonnes pratiques: fonctionnement
Ecornage: sécurité et bien-êtreLa surveillance épidémiologique
Génomique et santé animaleLa sécurité sanitaire, d'abord l'affaire des éleveursAbattoirs: reportage télévisé
Élevage: la sécurité des personnes
Etat des lieux et pistes pour un développement de la filère viande bovine en IsèreRapport du sénat sur la filière viande bovine : agir maintenant pour sauvegarder nos territoiresGuide des Bonnes Pratiques ovinesRécolter toutes les paillesDéclaration PMTVA et PAC en ligneAnimaux sauvages blessésPourquoi le lait est meilleur en Alsace ?Une politique sanitaire rénovée pour l'agriculture française en 40 actionsLes éleveurs de viande bovine veulent vivre de leur métierLe revenu des agriculteurs en question.Disparition ou vol de bovins - quelles déclarations effectuerPoulailler alimenté en eau grâce à des citernes souplesPauvreté, précarité, et solidarité en milieu ruralUn flux RSS pour suivre l'actualité sanitaireSynthèse des dispositifs d'aides 2009 aux investissements en élevage bovin, ovin et caprinStratégie nationale pour la biodiversité - 2009-2010 - Michel Barnier renforce le plan d'action « agriculture »Prix du lait : hallucinant !Nettoyage des parcelles en bord de route : une initiative des agriculteurs de la coopérative de BoisseauxLes PSE des controles laitiers de la Mayenne et de la Sarthe sont validesPCR, antigénémie, sérologie quand les prises de sang permettent de traquer les infections microbiennesCharte des Bonnes Pratiques d'elevage: concours photo à l'occasion des rencontres nationales CharteCharte des Bonnes Pratiques d'elevage(CBPE)Liste des espèces domestiquesLa distinction entre l'homme et l'animal : une question crucialeecornagedes bovins jeunes et adultesSecheresse : recenser les éleveurs en difficultésLexiqueLa Certification de la Santé Animale : l'ACERSA et le Schéma Territorial de Certification