GDS de l'Isère GDS des Savoies GDS des Savoies GDS de la Loire GDS de la Drôme GDS de l'Ain GDS de l'Ardèche GDS du Rhône

Divers

Publié le 31/05/2010

Poulailler alimenté en eau grâce à des citernes souples

Poulailler alimenté en eau grâce à des citernes souples
.
Suite à d’insuffisantes ressources d’eau dans une petite commune près de Dijon, un couple d’éleveurs de volailles doit trouver une solution alternative pour alimenter en eau leur poulailler. (66 000x6 poulets ou 24 000x2,5 dindes par an).
.
Ils tentent alors, malgré de longues procédures administratives, de faire un forage. Puis deux. Mais sans succès, même à 600 mètres de profondeur, l’eau n’est pas présente.
.
Une seule solution s’offre alors à eux : récupérer l’eau de pluie des hangars d’élevage (3 000 m2) et la stocker.
.
Après avoir consulté plusieurs sociétés, le couple s’oriente vers des citernes souples Labaronne-citaf. L’expérience, le savoir-faire, ainsi que la bonne réputation de la société, ont fait la différence.
.
Ils optent pour trois citernes souples de 350 m3 chacune. « L’eau récupérée nous permet d’être en  autonomie. Quand il pleut 1 mm, nous récupérons 3 m3. Si le niveau de pluviométrie est faible, la commune complète le niveau d’eau dont l’élevage a besoin, hors période estivale (d’octobre à mai). »
.
Les citernes offrent une entière satisfaction. « Nous avons eu cet hiver des périodes de gel (jusqu’à – 20°), et nous n’avons eu aucun problème. L’été dernier nous avons eu, au contraire des périodes très chaudes, et là encore nous n’avons pas rencontré de difficulté. L’eau stockée reste fraîche, du fait de l’inertie des masses d’eau. L’eau ne verdit pas, puisqu’il y a absence totale d’air. »

Le prix de cet équipement reste dans l'ensemble élevé : « une telle installation est très technique et très pointue. Nous devons traiter l’eau avant qu’elle n’arrive dans la citerne souple et dès qu’elle en sort. Un important système de traitement et de filtration est donc nécessaire. La même installation, pour tout autre animal que les volailles, est beaucoup moins complexe, car l’eau n’a pas besoin d’être filtrée et/ou traitée. Il s’agit d’un bel investissement, mais vite rentabilisé si on pense au prix du m3 d’eau qu'il nous faudrait acheter.»
OG





A lire aussi...

GDS: un peu d'histoire...
"Les Chèvres de ma mère"Charte des bonnes pratiques: fonctionnement
Ecornage: sécurité et bien-êtreLa surveillance épidémiologique
Génomique et santé animaleLa sécurité sanitaire, d'abord l'affaire des éleveursAbattoirs: reportage télévisé
Abattage rituel: réglementation
Élevage: la sécurité des personnes
Etat des lieux et pistes pour un développement de la filère viande bovine en IsèreRapport du sénat sur la filière viande bovine : agir maintenant pour sauvegarder nos territoiresGuide des Bonnes Pratiques ovinesRécolter toutes les paillesDéclaration PMTVA et PAC en ligneAnimaux sauvages blessésPourquoi le lait est meilleur en Alsace ?Une politique sanitaire rénovée pour l'agriculture française en 40 actionsLes éleveurs de viande bovine veulent vivre de leur métierLe revenu des agriculteurs en question.Disparition ou vol de bovins - quelles déclarations effectuerPauvreté, précarité, et solidarité en milieu ruralUn flux RSS pour suivre l'actualité sanitaireSynthèse des dispositifs d'aides 2009 aux investissements en élevage bovin, ovin et caprinStratégie nationale pour la biodiversité - 2009-2010 - Michel Barnier renforce le plan d'action « agriculture »Prix du lait : hallucinant !Nettoyage des parcelles en bord de route : une initiative des agriculteurs de la coopérative de BoisseauxLes PSE des controles laitiers de la Mayenne et de la Sarthe sont validesPCR, antigénémie, sérologie quand les prises de sang permettent de traquer les infections microbiennesCharte des Bonnes Pratiques d'elevage: concours photo à l'occasion des rencontres nationales CharteCharte des Bonnes Pratiques d'elevage(CBPE)Liste des espèces domestiquesLa distinction entre l'homme et l'animal : une question crucialeecornagedes bovins jeunes et adultesSecheresse : recenser les éleveurs en difficultésLexiqueLa Certification de la Santé Animale : l'ACERSA et le Schéma Territorial de Certification